SYMBOLISME DU SANCTUAIRE (FIN)

LE SYMBOLISME DU SANCTUAIRE (FIN)

UNE CONFIRMATION

 

Nous arrivons à la fin de cette étude. Alors que nous avons traversé le sanctuaire, depuis la porte du parvis jusqu'à l'arche de l'alliance qui se trouve dans le lieu très saint, nous avons pu remarquer que chaque élément de ce sanctuaire était porteur de grandes vérités en relation avec le Seigneur Jésus et le plan de la rédemption. Il nous paraît maintenant évident que ce sanctuaire, maison de Dieu, a été donné au peuple dans un but pédagogique, comme un père enseignerai les choses de la vie à ses enfants par des images, comme un maître le ferai avec ses élèves sur un tableau. Le sanctuaire est certainement la plus grande et plus belle parabole que Le Seigneur nous a donné.

Je veux partager avec vous 2 dernières vérités qui confirmeront la cohérence de ce que nous avons vu à ce sujet.

 

La première est celle de l’expérience du peuple d’Israël depuis la libération d’Égypte jusqu'au mont Sinaï. Cette période dure 50 jours. Je n'entrerai pas dans le détail et je ne reprendrai pas tout les textes que nous avons vu afin de ne pas être trop long. Vous pouvez suivre en parallèle sur les images que je publie afin de voir l'évidence de cette étude.

 

1) Il nous faut revenir à l'époque où Moïse a quitté l’Égypte ; alors qu'il se trouve à Horeb, la montagne de Dieu : « Dieu l’appela du milieu du buisson, et dit : Moïse ! Moïse ! Et il répondit : Me voici ! » (Exode 3:4) C'est ici qu'est le point de départ de la rédemption d’Israël, c'est ici qu'est la porte «  Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent » (Jean 10:27) Dieu appelle Moïse au salut et celui-ci entendra la voix du Seigneur et le suivra, lui et son peuple ; Là, au mont Horeb, Celui qui a dit « je suis la porte des brebis » s'est manifesté premièrement pour le salut, c'est à la porte du sanctuaire que se fait l'appel, l'invitation.

 

2) La pâque, lors de la 10ème plaie, fut le point de départ de la sortie d’Égypte. C'est le départ de cette durée de 50 jours. C'est par le sang d'un agneau sans défaut que le peuple fut protégé du destructeur et qu'il fut délivré de l'esclavage de l’Égypte. L'agneau de la pâque, c'est Christ crucifié, c'est l'autel des holocaustes.

 

3) Le peuple traversera alors la mer rouge afin que l’Égypte ne puisse le rattraper. Ce passage au travers des eaux fut le baptême d’Israël, c'est la cuve des ablutions.

 

4) La colonne de feu qui accompagnait le peuple était la présence de Dieu qui les éclairait dans la nuit et qui les conduisait. C'est la présence du Saint Esprit lui même qui éclaire et qui conduit son peuple, c'est le chandelier à 7 branches .

 

5) L'épisode de la manne dans le désert fut un épisode marquant pour la vie d’Israël. La manne c'est le pain vivant venu du ciel, c'est la nourriture de Dieu, la communion par sa parole qui est représentée par la table des pains de propositions.

 

6) Le peuple fut ensuite attaqué par les Amalecites ; Josué combattit avec le peuple mais c'est sans nul doute l'intercession de Moïse qui avait les mains levées au ciel qui donna la victoire au peuple. Cette prière, c'est la prière de la victoire qui est en Dieu, elle est représentée par l'autel des parfums.

 

7) Puis vint l'arrivée au mont Sinaï où se trouvait la présence de Dieu. Au terme des cinquante jours, Dieu donnera au peuple Sa loi, gravée sur des tables de pierres de son propre doigt, seule écriture de toute la bible qui soit du doigt de Dieu. Moïse est ici sur une terre sainte habitée par la présence de Dieu, comme face à l'arche, dans laquelle se trouvait les 10 commandements.

 

Voyez comment le sanctuaire est un rappel en images de ces 7 faits de l'histoire du peuple d’Israël. Le peuple a du reconnaître au travers de ce sanctuaire (qui fut construit peu de temps après le don de la loi au Sinaï) toute l'histoire de leur libération d’Égypte. Ainsi, le sanctuaire fut le plan de leur salut mais aussi le notre au travers de Jésus Christ. Dieu n'a pas changé et son salut est le même pour tous les hommes.

 

La seconde vérité qui est liée au sanctuaire est celle de la vie de Jésus. Si le chemin du sanctuaire est le chemin que je dois emprunter pour être sauvé et finalement rejoindre le royaume des cieux où se trouve Dieu, alors la vie de Jésus doit être mon exemple en tout points et je dois retrouver dans sa vie ce chemin du sanctuaire. Cependant, un problème se pose. Jésus est venu du ciel pour me sauver, il ne peut donc pas prendre le même chemin que moi dans le sanctuaire. En réalité, Jésus a prit le même chemin que moi, celui du sanctuaire mais dans l'autre sens. Regardez bien la représentation du sanctuaire :

 

1) Jésus vient du ciel, d'auprès du Père donc du lieu très saint.

 

2) Il a du s'incarner en prenant « une chair semblable à la notre » c'est le voile, sa chair, qui sépare le lieu très saint du lieu saint.

 

3) Il a vécu parmi nous dans le lieu très saint, l’Église, car « un enfant nous est né, un fils nous est donné » et il est devenu « notre frère ». Il a vécu la vie de tout homme parmi le peuple, Il est Emmanuel, « Dieu avec nous »

 

4) Il s'est fait baptisé, Il est donc passé par la cuve des ablutions.

 

5) Il a été crucifié, donnant sa vie sur l'autel des holocaustes.

 

6) Il est donc en tout ceci devenu notre seul moyen de salut, la porte du royaume de Dieu.

 

7) Et « nous l'avons considéré comme frappé et humilié de Dieu » et nous l'avons conduit « hors du camp » en dehors du salut, Lui, Le Véritable, considéré comme maudit.

 

Le chemin est bien plus facile dans notre sens que dans l'autre, celui que Jésus a prit.

Quelle est la valeur de notre abandon en comparaison de ce que Jésus a du abandonner pour nous sauver ? Quelle est la valeur de notre vie de pécheur, menteur, rebelle, aimant notre chair par dessus tout, face à la vie du Fils de Dieu sans défaut, sans tache et dont la gloire est telle que la langue d'aucun homme ne peut décrire ?

Oui, ce sanctuaire est l'évangile même en images, il nous montre ce Dieu qui quitte le ciel, qui marche parmi les hommes, les saisit par la main et les fait remonter avec Lui dans le royaume éternel, royaume de lumière et de félicité !

Y a t' il de meilleure nouvelle que le salut qui est en Jésus-Christ ?

Y a t-il parmi toutes les croyances de ce monde une seule aussi belle et noble que la foi dans Le Seigneur Jésus- Christ ?

Y a t-il de plus grand amour que celui du Créateur de l'univers qui « s'anéantit Lui-même » pour sauver Ses créatures qu'Il aime plus que Sa propre vie ?

 

La bible est la réponse à toutes ces questions.

 

Que Le Seigneur vous bénisse en vous accordant la grâce de Son discernement afin de comprendre quelle est Sa volonté pour chacun d'entre vous. Qu'Il vous garde de tout mal et vous fasse croître dans la foi au contact de Sa parole et par la communion de Son Esprit Saint.

Amen !