LE LIVRE DE L'APOCALYPSE 2

Le livre de l'Apocalypse (5)

Apocalypse 1: 7

« Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil le verra, même ceux qui l’ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen ! »

 

Il s'agit bien sûr ici d'un des textes relatant le retour en gloire du Seigneur Jésus.

En voici d'autres :

« Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges ; et alors il rendra à chacun selon ses œuvres. » (Matthieu 16:27)

«  Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire. » (Matthieu 24:30)

 

C'est un encouragement de trouver cette vision du retour de Jésus dès le début du livre de l'Apocalypse car il nous rappelle la promesse faite à tous les chrétiens «  lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. » (Jean 14:3)

 

« avec les nuées » ou « sur les nuées » selon les textes.

On pense souvent aux nuages, nuées du ciel, mais il semble peu probable qu'il s'agisse de cela, le nuage n'ayant rien de glorieux en lui-même.

On peut penser aussi au symbole de la présence de Dieu que représente la nuée : « L’Eternel allait devant eux, le jour dans une colonne de nuée pour les guider dans leur chemin » «(Exode 13:21)

«voici, la gloire de l’Eternel parut dans la nuée » (Exode 16:10)

«   Moïse s’approcha de la nuée où était Dieu » (Exode 20:21)

D'autres aussi voient ces nuées comme des nuées d'anges en expliquant que dans certains textes Christ apparaît avec les nuées et dans d'autres, Il est avec les anges. Le fait que Christ soit sur les nuées pouvant aussi signifier qu'Il soit portés par les anges comme dans ce passage :

« Il s’élevait de la fumée dans ses narines, Et un feu dévorant sortait de sa bouche : Il en jaillissait des charbons embrasés. Il abaissa les cieux, et il descendit : Il y avait une épaisse nuée sous ses pieds. Il était monté sur un chérubin, et il volait, Il planait sur les ailes du vent. (Psaume 18:9-11)

Je crois personnellement que cela n'est pas une question de salut de comprendre ces choses ; Le retour du Seigneur sera glorieux car il sera attendu de ses rachetés en détresse ; ce qui m'importe, c'est que cela se passe au plus tôt et que nous soyons debout ce jour là avec le plus grand nombre possible d'âmes sauvées.

 

« Et tout œil le verra, même ceux qui l’ont percé »

Ce passage nous apprend que tout homme vivant sur terre verra le retour de Jésus et qu'il y aura une résurrection de ceux qui ont participé à sa crucifixion. Ceux-ci verront, comme tous les habitants du monde, le retour du Seigneur.

Qui sont ceux qui « l'ont percé » ?

Il peut s'agir des soldats romains, les exécutants, comme de ceux qui ont pris la décision de sa mort.

Une prophétie de Zacharie fait ressortir que c'est « la maison de David et les habitants de Jérusalem » qui sont responsables de la mort de Jésus :

«  Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. » (Zacharie 12:10)

Cela est confirmé par ce texte dans lequel Pierre s'adresse au peuple:

« cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous l’avez crucifié, vous l’avez fait mourir par la main des impies. » (Actes 2:23)

« Les principaux sacrificateurs et tout le sanhédrin cherchaient quelque faux témoignage contre Jésus, suffisant pour le faire mourir ...Et le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit : Je t’adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu. Jésus lui répondit : Tu l’as dit. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l’homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel. » (Matthieu 26:59,63,64)

Ici, ce sont les responsables du peuple qui sont concernés ; Jésus leur annonce qu'ils verront son retour en gloire et cette promesse est donc répétée ici : « Et tout œil le verra, même ceux qui l’ont percé »

 

« et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen ! »

Oui, les hommes ayant rejeté Le Sauveur de l'humanité ne pourront que se lamenter sur leur triste sort.

La vision de ce retour de Jésus anéantit tout espoir malsain de la vie égoïste qu'ils désiraient, Ils sont maintenant face à leur choix. Bien sur, personne n'aura été trompé dans son choix car tous auront entendu le dernier appel de la miséricorde de Dieu avant qu'il ne soit trop tard :

« Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

La version Ostervald traduit par : «  toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine devant lui. »

Ils se frapperont la poitrine, non pas dans un esprit de repentance mais honteux, remplis de culpabilité et de remords.

La fin du chapitre 19 de l'Apocalypse, que nous étudierons ensemble, décrit le retour de Jésus et le triste sort de ceux qui l'auront rejeté.

 

La tâche que le Seigneur nous a confié est grande :

« Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit.  » (Matthieu 28:19,20) Mais il ne nous laisse pas seul, le texte continue : « Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. » (verset 20)

 

Apportons l'évangile à ceux qui sont dans les ténèbres, ignorants le vrai visage de Dieu, afin que le plus grand nombre ne se lamente pas quand Jésus reviendra mais plutôt qu'il se réjouisse de sa venue glorieuse en vue de l’éternité.

Alors l'épouse (le peuple de Dieu rassemblé) pourra dire :

« C’est la voix de mon bien-aimé ! Le voici, il vient !» (Cantique des cantiques 2:8)

 

 

 

 

Le livre de l'Apocalypse (6)

Apocalypse 1:8

« Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant. » 

Tous ces titres peuvent être attribués aussi bien Au Père qu'au Fils 

 

Alpha et Oméga

Ce titre qui est attribué à Dieu, sera à la fin du livre de l'Apocalypse, attribué à Jésus :

«  Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville ! Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge ! Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin. » (Apoc 22:13-16)

 

L'Alpha et l'Oméga étant la première et la dernière lettre de l'alphabet grec, cette expression inclut donc toutes les lettres servant à la communication, à la parole :

- Premièrement, ces lettres servent à la communication orale, la parole ; cela nous rappelle que Jésus est Lui-même la Parole de Dieu, le « moyen » par lequel nous pouvons communiquer avec Dieu car : « il y a un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme » (1 Timothée 2:5)

- Deuxièmement, ces lettres servent à la communication écrite, toujours la parole, Jésus étant le garant de la réalisation des promesse de la parole de Dieu.

Ainsi Jésus est l'Alpha et l'Oméga, « l' alphabet de Dieu », la Parole de Dieu, écrite ou orale.

 

« celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant. »

Ce titre qui fut attribué au Père au verset 4 est maintenant  attribué au Fils.

Le prophète Esaïe écrira une parole similaire, confondant le Père et le Fils :

« Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. » (Esaïe 9:5)

 

CONCLUSION

Nous avons vu dans ces 8 premiers versets, qui sont l'introduction au livre, que Jésus porte de nombreux titres appartenant au Père, titres tirés de l'ancien testament comme si le texte voulait nous signifier que tout l'ancien testament converge vers Jésus. Nous verrons que le livre de l'Apocalypse est une synthèse de toute la bible, révélation finale de Jésus Christ pour le peuple des derniers jours.

Cette introduction nous promet une bénédiction pour celui qui garde les paroles de ce livre et vous verrez s'accomplir cette bénédiction au fur et à mesure que nous découvrirons ensemble la merveilleuse révélation de Dieu.

Avant de commencer l'étude sur les 7 Églises, nous devrons faire une parenthèse.

Cette parenthèse contiendra une clé, la clé la plus importante pour la compréhension de l'Apocalypse. Il s'agit de la structure de l'Apocalypse. Le livre, inspiré par le Très Haut, est bâti d'une certaine manière et à vrai dire, il est impossible qu'un homme, si sage soit-il, ait put imaginer une telle structure. Avec cette clé, vous ne serez plus perdu dans la chronologie du livre.

Beaucoup ont commenté ce livre sans connaître cette construction parfaite, ce qui a donné lieu à des interprétations diverses et confuses quant à la chronologie. Cette clé vous révélera la sagesse de Dieu et la perfection de ce livre. Vous serez certainement frappés et émerveillés, comme je l'ai été moi même, par ce que vous allez découvrir.

Cette partie de l'étude sera longue mais très importante et votre compréhension du livre en sera très largement étendue.

J'essaierai d'illustrer au mieux avec certains tableaux pour vous aider dans cette compréhension.

 

Que le Seigneur vous conduise et vous donne faim et soif d'entrer dans Sa révélation, qu'Il vous bénisse abondamment et vous fasse croître dans la connaissance de Sa parole.

«  A celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à lui soit la gloire dans l’Eglise et en Jésus-Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles ! Amen ! »

 

Le livre de l'Apocalypse (7)

La structure : Le plan général du livre

 

Frères et sœurs, je vais essayer de faire au plus simple pour vous donner une vue d'ensemble de la structure du livre. C'est ici qu'il faut être attentif et demander au Seigneur la présence de Son Esprit afin de nous éclairer.

Tout d'abord, il faut préciser que le livre de l'Apocalypse ne contient qu'une seule vision contrairement à des livres comme ceux des prophètes Daniel et Ézéchiel. Jean est transporté à plusieurs reprises mais il est au sein d'une seule et même vision durant tout le livre. C'est important de le noter, nous verrons pourquoi plus tard.

 

Le récit de la vision du livre commence à partir du chapitre 1 verset 9 jusqu'au chapitre 22 verset 5

Les versets 1 à 8 du chapitre 1 sont l'introduction.

Les versets 6 à 21 du chapitre 22 sont la conclusion.

 

Il y a 3 critères principaux qui nous permettent de « découper » le texte de l'Apocalypse:

- Les septénaires (sections composées de 7 éléments)

- Les signes

- Les interventions de l 'ange qui transmet les informations à Jean

 

 

1) Les septénaires

Ils permettent de définir déjà 4 sections :

Les 7 Églises Apocalypse 1:9 à 3:22

Les 7 sceaux Apocalypse 4:1 à 8:1

Les 7 trompettes Apocalypse 8:2 à 11:19

Les 7 coupes Apocalypse 15:1 à 16:21

 

Prenez le temps de bien distinguer ces 4 sections dans votre bible, c'est important.

 

2) Les signes

Ils permettent de définir 2 sections supplémentaires :

Les premiers signes sont la femme et le dragon qui apparaissent au début du chapitre 12.

Le verset 1 nous dévoile une femme (représentant le peuple de Dieu, nous le verrons).

Le verset 3 nous fait apparaître un dragon qui représente Satan (identifié au verset 9)

Les chapitres 12, 13 et 14 nous montrent la lutte entre le peuple de Dieu (la femme ) et Satan ( le dragon).

Ces chapitres (12,13,14) sont un intermède entre la section des 7 trompettes et la section des 7 coupes.

Cette section s'étend donc ainsi : Apocalypse 12:1 à 14:21

 

3) Les interventions de l'ange

Jean est à plusieurs reprises « ravi ou transporté en esprit »

 

- Jean est « ravi en esprit » en Apocalypse 1:9,10 (au tout début de la section des 7 Églises)

- Jean est « ravi en esprit » en Apocalypse 4:1,2 (au tout début de la section des 7 sceaux)

- Jean est « transporté en esprit » en Apocalypse 17:1-3 juste après la section des 7 coupes, pour assister au jugement de Babylone et cela s'étend (nous le verrons) jusqu'au chapitre 21:8

- Jean est « transporté en esprit » en Apocalypse 21:9,10 juste après le jugement de Babylone pour assister à la gloire de la nouvelle Jérusalem et cela s'étend jusqu'au chapitre 22:5

Voyez que les interventions de l'ange sont à la tête de 4 sections dont nous avons déjà vu les 2 premières (la section des 7 Églises et celle des 7 sceaux) puis de 2 nouvelles sections que nous appellerons :

Le jugement de Babylone

La nouvelle Jérusalem

 

Pour résumer, les 3 critères que nous trouvons dans le texte (les septénaires, les signes, les interventions de l'ange) nous orientent vers un « découpage » naturel du livre en plusieurs sections :

 

1) Les 7 Églises

2) Les 7 sceaux

3) Les 7 trompettes

4) La femme et le dragon

5) Les 7 coupes

6) Le jugement de Babylone

7) La nouvelle Jérusalem

 

Nous verrons que ce découpage n'est pas une invention, le texte le confirmera de lui même de manière étonnante.

Arrêtons nous là pour aujourd'hui.

Prenez le temps de bien distinguer ces 7 sections dans le texte, je le répète, c'est très important.

Nous allons voir que Dieu seul pouvait inspirer une telle structure.

Que Le Seigneur vous éclaire et vous donne faim et soif de comprendre ce livre

« Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites ! Car le temps est proche. »

 

 

Le livre de l'Apocalypse (8)

La structure : introductions aux septénaires

 

Il va falloir encore ici que chacun puisse prendre sa bible pour se rendre compte de la véracité de ce qui suit. N'oubliez pas de demander au Seigneur Sa présence pour vous conduire dans cette étude.

 

Revenons un instant sur les 4 sections appelées les 4 septénaires :

 

Les 7 Églises

Les 7 sceaux

Les 7 trompettes

Les 7 coupes

 

Je voudrai attirer votre attention sur le fait que ces 4 septénaires sont bâtis sur le même schéma :

Une scène d'introduction puis 7 tableaux consécutifs. Dans tous les cas, la scène d'introduction est liée aux 7 tableaux qui lui succèdent.

 

 

Voici le schéma :

 

Introduction aux 7 Églises  >>> Lettres aux 7 Églises

Introduction aux 7 sceaux >>> Ouverture des 7 sceaux

Introduction aux 7 trompettes >>> Sonnerie des 7 trompettes

Introduction aux 7 coupes >>> Versement des 7 coupes

 

Regardons maintenant dans le texte, nous resterons aujourd'hui uniquement sur la section des 7 Églises:

 

1) Scène d'introduction aux 7 Églises

Elle commence à partir du verset 9 du chapitre 1 où Jean dit se trouver sur l’île de Patmos où il sera saisi par l' Esprit. Une voix forte lui dira «  Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Eglises, à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée. » (Apocalypse 1:11) Puis viendra la description d'un personnage, Jésus Lui-même, vêtu, semble-t-il en sacrificateur (longue robe et ceinture).

Au verset 20 nous lisons : «  Les sept étoiles sont les anges des sept Eglises, et les sept chandeliers sont les sept Eglises. » Il est ici encore question des 7 Églises et cela nous permet de conclure que les versets 9 à 20 du chapitre 1 sont l'introduction aux 7 Églises que nous retrouvons aux chapitres 2 et 3.

Un détail est important : Dans chacune des lettres aux Églises, Jésus se présente avec une des caractéristiques citées dans l'introduction aux 7 Églises.

 

Exemple :

 

« Ecris à l’ange de l’Eglise d’Ephèse : Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d’or «  (Apocalypse 2:1)

Voyez qu'ici la description de Jésus est tirée de l'introduction : «  Il avait dans sa main droite sept étoiles. » verset 16 « au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme » verset 13

 

Le lien est évident !

 

Prenons un autre exemple, la seconde Église, Smyrne :

«  Ecris à l’ange de l’Eglise de Smyrne : Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie » (Apocalypse 2:8)

Dans l'introduction, nous trouvons ceci : «   Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais mort ; et voici, je suis vivant » (verset 18)

 

Vous n'êtes pas convaincu ?

Prenons un autre exemple, l’Église de Pergame, la troisième.

Voici comment Jésus se présente au début de la troisième lettre :

«  Ecris à l’ange de l’Eglise de Pergame : Voici ce que dit celui qui a l’épée aiguë, à deux tranchants » (Apocalypse 2:12)

et nous trouvons dans l'introduction du chapitre 1 : « De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants » (verset 16)

Une fois encore cette description est tirée de l'introduction qui précède les 7 lettres.

 

Faites vous même l’expérience avec les 4 autres lettres et vous retrouverez vous même les liens avec l'introduction du chapitre 1.

Ainsi l'introduction à la section des 7 Églises se trouve en Apocalypse 1: 9 à 20 et les messages, les lettres aux 7 Églises se trouvent dans les chapitres 2 et 3 du livre.

 

Nous en sommes ici encore à l'étude de la structure mais nous reprendrons ensemble chaque lettre à chaque Église, le moment venu.

 

Que Le Seigneur vous accompagne dans cette étude et qu'Il vous fortifie Lui-même par Sa parole !

 

Le livre de l'Apocalypse (9)

La structure : introductions aux septénaires (2)

Il vous faudra premièrement prendre votre bible afin de suivre dans le texte pour pouvoir bien assimiler cette étude. Faites le dans un esprit de prière.

Nous avons commencé à voir ensemble les scènes d'introduction aux septénaires et nous avons pu voir que le texte fait le lien entre la scène d'introduction aux 7 Églises et les lettres aux 7 Églises.

Voyons maintenant rapidement les 3 autres septénaires :

Les 7 sceaux

Les 7 trompettes

Les 7 coupes

 

Les 7 sceaux.

Cette section se trouve en Apocalypse 4:1 à 8:1, elle comporte donc 4 chapitres complets du livre, plus le verset 1 du chapitre 8. C'est donc une bonne partie du livre.

L'ouverture du premier sceau se fait au chapitre 1 verset 6. Nous sommes en droit de penser que l'introduction se trouve juste avant. Si donc la section des 7 Églises se termine à la fin du chapitre 3, nous pouvons pensez que l'introduction à la section des sceaux se trouvent être les chapitres 4 et 5.

Voyons s'il y a des liens.

Premièrement l'ouverture des sceaux du livre implique bien sur qu'il y ait un livre, livre qui apparaît pour la première fois au chapitre 5 :

«  Puis je vis dans la main droite de celui qui était assis sur le trône un livre écrit en dedans et en dehors, scellé de sept sceaux » (5:1)

« Qui est digne d’ouvrir le livre et d’en rompre les sceaux ? » (v2)

« Et personne dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ne put ouvrir le livre ni le regarder » (v3)

«  Et je pleurai beaucoup de ce que personne ne fut trouvé digne d’ouvrir le livre ni de le regarder (v4)

« Ne pleure point ; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux » (v5)

« il prit le livre de la main droite de celui qui était assis sur le trône (v7)

« Quand il eut pris le livre » (v8)

«  Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux » (v9)

Les 5 versets suivants nous parlent de la dignité de l'Agneau.

 

Sur les 14 versets du chapitre 5, le livre est cité 8 fois. Le lien est donc fait avec les ouvertures des sceaux puisque le chapitre 5 nous présente ce livre qui ne peut être ouvert que par l'Agneau immolé.

 

Maintenant comme faire le lien avec le chapitre 4 qui précède ?

Le texte le fait naturellement : Si au début du chapitre 5 nous voyons apparaître le livre qui sera descellé au chapitre 6 et 7, nous le voyons effectivement apparaître « dans la main droite de celui qui était assis sur le trône » dès le verset 1.

Qui est ce personnage ? C'est le chapitre 4 qui nous le décrit, c'est là qu'Il apparaît pour la première fois : « Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis » (4:2)

Le texte du chapitre 4 va nous décrire la salle du trône de Dieu avec « la cour », ceux qui sont présents. Le mot clé est ici le trône qui revient 12 fois sur les 11 versets du chapitre 4, nous y reviendrons en temps voulu.

Voyez que la aussi le lien est fait avec le chapitre 4.

Pour résumer la section des 7 sceaux nous décrit un personnage assis sur son trône au chapitre 4 qui tient dans sa main droite un livre, au chapitre 5, livre dont les sceaux seront ouverts un à un aux chapitres 6 et 7.

 

Les 7 trompettes

Cette section se trouve en Apocalypse 8:2 à 11:19, elle comporte elle aussi 4 chapitres.

La première trompette sonnera à partir du verset 7 du chapitre 8 :

« Le premier sonna de la trompette » (8:7)

La scène d'introduction ici est très courte , elle se trouve en Apocalypse 8:2 à 8:6 soit sur 5 versets seulement. Là encore, le texte fait naturellement le lien au verset 2, début de la section :

« Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu, et sept trompettes leur furent données » (8:2)

Le personnage central de cet introduction est l'ange qui tient un encensoir d'or. La description est courte car cet ange est connu, nous le verrons aussi en temps voulu.

 

Les 7 coupes

Cette section se trouve en Apocalypse 15:1 à 16:21, elle ne comporte que 2 chapitres, 29 versets au total. Il s'agit ici des coupes de la colère de Dieu. Comme je vous le disais au début de l'étude, bien souvent on a fait du livre de l'Apocalypse un livre de fléaux et de destructions pourtant la structure du texte nous montre que la section des 7 coupes, la colère de Dieu est la plus courte de tout le livre, ceci nous montre que le but de ce livre n'est pas de prophétiser la destruction, bien au contraire, nous le verrons. Il est vrai que la section des trompettes nous parle aussi de fléaux mais cela n'est pas du tout en rapport avec la colère de Dieu, le texte le confirmera.

 

Les coupes seront versées au chapitre 16 et le lien avec l'introduction est encore naturelle dans le texte au début du chapitre 15 :

« Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable : sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car par eux s’accomplit la colère de Dieu » (15:1)

Ici, ce sont les vainqueurs de la bête qui sont les personnages de cette introduction. Nous développerons aussi ce chapitre en temps voulu.

 

Il me semble que le texte parle de lui même concernant ces 4 septénaires : 

Les 7 Églises, les 7 sceaux, les 7 trompettes, les 7 coupes sont 4 sections qui comportent chacune une introduction.

 

Nous avançons à petits pas, c'est nécessaire mais vous allez voir que cela portera du fruit.

Que Dieu éclaire votre esprit pour la compréhension de ces choses.