IL EST TEMPS DE SAVOIR (IV)

IL EST TEMPS DE SAVOIR (15)

DANIEL 11.

 

Lorsque je vous disais que cette vision, la 4ème, était celle pour le peuple de Dieu, c'était sur la base de ce verset:

"Et je viens maintenant pour te faire entendre ce qui doit arriver à ton peuple dans les derniers jours; car la vision s’étend jusqu’à ces jours-là." Daniel 10:14

Et nous verrons plus loin que la fin de la vision nous concerne directement.

 

Frères et sœurs, il va falloir vous armer de patience car ce chapitre est assez riche en faits historiques et donc assez long à expliquer.

 

La période Médo-persane

 

Nous sommes donc ici au temps du roi Cyrus, " La troisième année de Cyrus, roi de Perse" (Daniel 10:1).

Au début du chapitre 11, c'est l'ange déjà présent au chapitre 10 qui donne une explication à Daniel:

" Maintenant, je vais te faire connaître la vérité. Voici, il y aura encore trois rois en Perse.(v. 2)

Les 3 rois qui suivirent Cyrus sont Cambyse, Darius (pas le roi Mède) et Xerxès. Ce sont des faits historiques, vérifiez-les.

Le 4ème roi, soit Xerxès, a levé une immense armée d'un million d'hommes contre la Grèce ainsi qu'il est écrit:

" Le quatrième amassera plus de richesses que tous les autres ; et quand il sera puissant par ses richesses, il soulèvera tout contre le royaume de Javan. (La Grèce)" (v. 2).

 

La période Grecque

 

Verset 3:

"Mais il s’élèvera un vaillant roi, qui dominera avec une grande puissance, et fera ce qu’il voudra."

Selon la clé que je vous ai donné hier et si cette clé est la bonne,

alors cette expression "fera ce qu'il voudra" nous signale un changement d'empire avec l'apparition d'un nouveau pouvoir qui "fera ce qu'il voudra". Si nous étions jusque là sous la domination Perse alors nous devrions maintenant voir apparaitre la domination Grecque. Le texte vient de nous citer au v. 2 une attaque de grande ampleur des Perses sur les Grecs (le royaume de Javan) et il y a donc une riposte de la part du roi Grec indiquait par le "Mais" du verset 3.

Voyons si nous pouvons identifier ce roi.

 

Verset 4:

"lorsqu’il se sera élevé, son royaume se brisera et sera divisé vers les quatre vents des cieux".

N'y a t-il pas une ressemblance frappante avec le bouc, la Grèce de Daniel 8 ?

" Le bouc devint très puissant ; mais lorsqu’il fut puissant, sa grande corne se brisa. Quatre grandes cornes s’élevèrent pour la remplacer, aux quatre vents des cieux." (Daniel 8:8)

Nous reconnaissons bien ici Alexandre le grand et ses 4 généraux qui se partageront le royaume: Ptolémée, Cassandre, Lysimaque et Séleucus (ou Séleucos selon certains historiens).

Continuons le texte:

" il (son royaume) n’appartiendra pas à ses descendants, et il ne sera pas aussi puissant qu’il était, car il sera déchiré, et il passera à d’autres qu’à eux."

Voilà qui confirme ce que nous venons de dire avec ce petit détail en plus " il (son royaume) n’appartiendra pas à ses descendants".

En effet, Alexandre avait 2 fils qui furent tués tout les 2 en bas âge et ne purent donc prendre la suite du royaume.

 

A la mort d’Alexandre en -323, une guerre fit rage dans l'empire entre ses 4 généraux pour gagner la plus grande partie de cet empire. Ce fut ce que l'histoire a appelé "la guerre des diadoques" qui se déroula de -323 à -281.

 

Je fais une parenthèse nécessaire à ce stade de l'étude. Nous verrons apparaitre plusieurs fois les termes "roi du nord" (septentrion) et "roi du sud" (midi) mais le texte ne précise pas les changements de roi entre père et fils, c'est donc le même terme qui est utilisé pour tout les rois se succédant dans une même dynastie. Ainsi dans la période Grecque, que nous sommes en train de voir, ces termes couvrent plusieurs générations d'un même empire, jusqu'au prochain changement d'empire.

 

Verset 5:

" Et le roi du midi deviendra fort, mais l’un de ses chefs deviendra plus fort que lui et dominera, et sa domination sera une grande domination."

Le midi, géographiquement, c'est l’Égypte,(cela sera confirmé plus loin) et c'est Ptolémée qui fut le "bénéficiaire" de cette partie du royaume. il est donc ici le roi du sud.

"mais l’un de ses chefs": durant ce conflit de partage du royaume,

Séleucus était encore un général de Ptolémée, puis il lèvera une armée et "deviendra plus fort que lui et dominera, et sa domination sera une grande domination." La puissance de Séleucus grandira et il s'appropriera la partie nord de l'empire, la plus puissante (Le moyen orient et l'Asie) et deviendra donc "le roi du nord".

 

Verset 6:

" Et au bout de quelques années ils s’allieront, et la fille du roi du midi viendra vers le roi du nord pour rétablir l’accord. Mais elle ne conservera pas la force du bras, et son bras ne subsistera point; et elle sera livrée, elle et ceux qui l’auront amenée, avec son père et celui qui l’aura soutenue dans ces temps-là." (Je cite ici la version Ostervald)

Ce "au bout de quelques années" nous montre là un changement de génération car il est aussi question de "la fille du roi du midi".

Cette fille est la fille de Ptolémée 2 appelée Bérénice. Bérénice ira vers le roi du nord, pour proposer de lui donner sa main en mariage, pour "rétablir l’accord" entre les 2 royaumes.Ce roi du Nord n'est évidemment plus Séleucus à cette époque mais Antiochus 2 (la dynastie des rois du nord est composée de plusieurs Antiochus et Séleucus). Bérénice va se retrouver avec un problème de taille à la suite de son mariage avec Antiochus 2.

En effet, Antiochus 2 était déjà marié à Laodice qui avait vu d'un mauvais œil ce mariage. Laodice, jalouse, va faire tuer Antiochus 2, son mari, Bérénice, sa rivale et l'enfant que Bérénice avait eu avec Antiochus 2.

Donc Bérénice "ne conservera pas la force du bras, et son bras ne subsistera point" car son mari, le roi Antiochus 2 sera tué et

" elle sera livrée, elle" puisque elle sera tuée aussi par Laodice

"et ceux qui l’auront amenée," c'est toute la partie de la cour royale d'Égypte avec laquelle elle était venue qui sera exécutée, "avec son père" en effet le père de Bérénice donc le roi du sud Ptolémée 2 mourra aussi dans ce temps là "et celui qui l’aura soutenue dans ces temps-là",il s'agit de son mari le roi Antiochus 2 qui était très amoureux de Bérénice.

 

Verset 7:

" Un rejeton de ses racines s’élèvera à sa place ; il viendra à l’armée, il entrera dans les forteresses du roi du septentrion, il en disposera à son gré, et il se rendra puissant."

" Un rejeton de ses racines ", ses racines c'est son père, un rejeton de ses racines, c'est un enfant de son père, c'est à dire son frère. En effet, c'est Ptolémée 3, son frère qui prendra le règne. Par esprit de vengeance pour sa sœur Bérénice, "Il viendra à l'armée" c'est à dire appellera ses troupes à la guerre et

" il entrera dans les forteresses du roi du septentrion", il partira au conflit contre le roi du nord de l'époque, Séleucus 2 (fils de Laodice). " il en disposera à son gré, et il se rendra puissant." Ptolémée 3 va faire subir une défaite cuisante à Séleucus 2.

 

Verset 8:

" Il enlèvera même et transportera en Égypte leurs dieux et leurs images de fonte, et leurs objets précieux d’argent et d’or. Puis il restera quelques années éloigné du roi du septentrion." cela se passe de commentaire mais notez que je n'avais pas donné ma propre interprétation concernant la signification du roi du sud, ici

le sud est clairement défini, c'est l’Égypte car c'est là dans son royaume, qu'il emmènera les idoles et les trésors du royaume du nord.

" Puis il restera quelques années éloigné du roi du septentrion."

Il y aura un moment d’accalmie avant les représailles du roi du nord.

 

Verset 9:

" Et celui-ci marchera contre le royaume du roi du midi, et reviendra dans son pays." Séleucus 2 voudra se venger mais ne sera pas de taille et "reviendra dans son pays"

 

Nous ferons une pose dans cette période grecque car il y a encore trop d'éléments a partager.

Voyez déjà comment la parole de Dieu est extraordinairement précise. Dieu veut que nous puissions identifier et reconnaitre tous ces éléments historiques afin de nous affermir dans sa parole et de nous garder dans la certitude concernant la réalisation des événements finaux.

 

Si vous avez des questions concernant cette étude, vous pouvez les poser mais s'il vous plait, restons sur le sujet car je ne pourrai pas répondre aux questions orientées vers d'autres thèmes.

 

Que le Seigneur vous fortifie et affermisse votre foi au travers de l'étude de sa parole.

 

IL EST TEMPS DE SAVOIR (16)

DANIEL 11.

 

LA PÉRIODE GRECQUE (suite)

 

Nous avons vu au verset 9 que le roi du Nord, Séleucus 2 est retourné chez lui après une défaite contre le roi du sud, Ptolémée 3.

Lisons la suite du texte:

 

Verset 10:

" Ses fils se mettront en campagne et rassembleront une multitude nombreuse de troupes ; l’un d’eux s’avancera, se répandra comme un torrent, débordera, puis reviendra ; et ils pousseront les hostilités jusqu’à la forteresse du roi du midi."

Les fils de Séleucus 2 : Séleucus 3 et Antiochus 3 vont descendre avec une immense armée dans le royaume du sud.

"L'un d'eux", c'est Antiochus 3 qui lance l’offensive par vagues contre le roi du Midi, à cette époque Ptolémée 4. L'histoire nous relate cette bataille appelée la bataille de Raphia, près de Gaza qui s'est déroulée en juin -217. Il y a un détail important ici, (qui aura de la valeur plus tard) Si nous sommes près de Gaza, cela indique que cette partie de la Palestine faisait partie du royaume du sud.

 

Verset 11:

" Le roi du midi s’irritera, il sortira et attaquera le roi du septentrion ; il soulèvera une grande multitude, et les troupes du roi du septentrion seront livrées entre ses mains."

Ptolémée 4, enflammé de colère lèvera une armée et terrassera l'armée d'Antiochus 3.

 

Verset 12:

" Cette multitude sera fière, et le cœur du roi s’enflera ; il fera tomber des milliers, mais il ne triomphera pas."

Ptolémée 4 "ne triomphera pas" car malgré le massacre d'un grand nombre, cela ne lui a rapporté aucune conquête.

 

Verset 13:

" Car le roi du septentrion reviendra et rassemblera une multitude plus nombreuse que la première ; au bout de quelques temps, de quelques années, il se mettra en marche avec une grande armée et de grandes richesses."

Antiochus 3 reviendra à la charge, ce sont les campagnes de Sidon et de Gaza aux environs de -200.

 

Verset 14:

" En ce temps-là, plusieurs s’élèveront contre le roi du midi, et des hommes violents parmi ton peuple se révolteront pour accomplir la vision, et ils succomberont."

Il y a là deux éléments nouveaux qui apparaissent au milieu de ce conflit roi du nord/ roi du sud:

1) "parmi ton peuple" donc parmi les juifs.

2) "accomplir la vision"

Voilà qui concerne le peuple de Daniel.

"En ce temps-là", cette expression nous situe dans le contexte, à la fin du règne d'Antiochus 3, après ses nombreuses campagnes. En ce temps là, il y avait une grande famille parmi les juifs,

Tobie et ses frères, qui étaient favorable au roi du nord, roi qui était maintenant Antiochus 4. (le "fameux Antiochus Epiphane" que beaucoup considère comme étant la petite corne des prophéties de Daniel, ce qui est faux, nous le verrons)

Tobie et ses frères vont inviter Antiochus 4 à Jérusalem. Il viendra et par moquerie, il sacrifiera des porcs sur l'autel sacré du temple (en -169).

"des hommes violents parmi ton peuple", une autre famille juive,

les macchabées qui étaient les "nationalistes" de l'époque seront outrés de ce sacrilège et "se révolteront pour accomplir la vision".

Il s'agit de la vision de Daniel 8 dans laquelle la petite corne "renversa le lieu de son sanctuaire" ( Daniel 8:11). Les macchabées crurent reconnaitre en Antiochus 4, cette petite corne et ils décidèrent de le tuer "pour accomplir la vision", cette même vison de Daniel 8 qui nous parle de purification du sanctuaire (Daniel 8:14) Les macchabées pensaient que le sanctuaire serait purifié s'ils tuaient l'auteur de la souillure.

Ils se trompaient de personnage car la petite corne n'est évidemment pas Antiochus 4 (je le répète, nous le verrons) et de plus la purification du sanctuaire ne se ferait pas de leur temps car elle arriverait au terme des 2300 soirs et matins (Daniel 8:14), aux temps de la fin (Daniel 8:26).

"et ils succomberont", évidemment les macchabées périrent les uns après les autres. Il moururent de manière violente et à la vue du peuple.

On pouvait découvrir leur cadavres sur des lieux publiques et certainement, le fait qu’aujourd’hui nous associons le mot macchabée à un cadavre est du au fait que lorsque on retrouvait à chaque fois l'un des frères de cette famille, on disait "voilà encore un macchabée"

 

Verset 15:

" Le roi du septentrion s’avancera, il élèvera des terrasses, et s’emparera des villes fortes. Les troupes du midi et l’élite du roi ne résisteront pas, elles manqueront de force pour résister."

En -168, Antiochus 4 remporte sa guerre commençait quelques années auparavant, une guerre contre l'Égypte, faisant plier le roi Ptolémée 7. Le royaume du sud est "enfin" passée entre les mains du roi du nord mais pas pour très longtemps.

 

La puissance romaine sera grandissante et l'empire grec sur son déclin.Nous retrouverons dans le verset suivant la clé dont je vous ai parlé 'Il fera ce qu'il voudra" et nous verrons encore que cette clé est bien la bonne car nous pourrons identifier clairement l'empire suivant.

 

Il me semble bon d'appuyer sur ces points historiques pour bien comprendre la suite. Si Dieu a donné tout ces détails, ils ont leur importance. Veuillez vérifier, autant que possible, tout les éléments historiques que je vous cite afin d'arriver à votre propre conviction.

Soyez patient, nous arriverons bientôt à des prophéties qui nous concernent.

Que Dieu vous conduise encore dans cette étude.

IL EST TEMPS DE SAVOIR (17)

DANIEL 11.

 

LA PÉRIODE ROMAINE

Comme vous l'avez compris et selon la concordance des visions de Daniel que nous avons vu, l'empire suivant la Grèce est bien l'empire romain. Si la clé que je vous ai donné "il fera ce qu'il voudra" est bien la bonne, c'est à dire le passage d'un empire à l'autre, alors nous allons pouvoir identifier l'empire romain dans les versets suivants.

 

UN POINT TRÈS IMPORTANT !

Nous parlerons bientôt de la petite corne de Daniel 7, qui est aussi celle de Daniel 8 et nous retrouverons cette puissance plus loin ici, dans ce même chapitre 11. Les versets suivants sont bien souvent attribués à la période d'Antiochus 3 et 4 pour identifier Antiochus 4 à la petite corne. Mais nous allons voir avec précision qu'il ne peut s'agir de la période grecque d'Antiochus.

 

Verset 16:

" Celui qui marchera contre lui fera ce qu’il voudra, et personne ne lui résistera ; il s’arrêtera dans le plus beau des pays, exterminant ce qui tombera sous sa main."

Il y a donc ici l'apparition de Rome, en tant qu'empire.

Vous pouvez notez qu'il n'est pas dit "le roi fera ce qu'il voudra" comme au verset 3 et plus loin au verset 36 mais il est dit: "Celui"

car nous avons vu qu'au sujet de l'animal terrible, le 4ème de Daniel 7, il était différent des autres et nous avions noté que Rome n'était pas une monarchie mais une république et que les empereurs n'étaient pas considérés comme des rois, du moins pas dans les premiers siècles. Jules César avait en premier lieu le titre de consul dictateur.

" il s’arrêtera dans le plus beau des pays ": n'oublions pas que l'ange s'adresse à Daniel et que le plus beau des pays, c'est Israël. Jules César prendra Israël en -63.

 

Verset 17:

" Il se proposera d’arriver avec toutes les forces de son royaume, et de conclure la paix avec le roi du midi ; il lui donnera sa fille pour femme, dans l’intention d’amener sa ruine ; mais cela n’aura pas lieu, et ne lui réussira pas." Jules César descendra en Égypte pour conclure une alliance de paix. Il y a une petite complication dans le texte du a une mauvaise traduction de l'hébreu au français et ce n'est pas le seul endroit. Il semble que c'est César qui donnera sa fille au roi du sud mais lorsque il est écrit "il lui donnera sa fille" il s'agit de celui qui précède, c'est à dire le roi du sud. C'est donc le roi d’Égypte, Ptolémée 12 qui donnera sa fille à César dans l'intention que celle-ci séduise César afin de gagner son empire. En effet, sa fille était d'une très grande beauté et douée d'une certaine "intelligence", il s'agit bien sûr de la célèbre Cléopâtre. Leur union ne posera pas de problème "religieux" car comme nous l'avons vu les romains et les grecs (Car Cléopâtre était bien grecque, fille de Ptolémée 12) avaient les mêmes dieux, le même culte religieux.

 

Verset 18:

" Il tournera ses vues du côté des îles, et il en prendra plusieurs ; mais un chef mettra fin à l’opprobre qu’il voulait lui attirer, et le fera retomber sur lui." Le mot traduit par "îles" signifie littéralement pays côtiers ou régions côtières. Jules César voulu maitriser toutes les cotes européennes, la France, la Grande Bretagne. Tout le pourtour méditerranéen fut sous son contrôle. Jules César savait que le commerce se faisait par la mer; le contrôle des côtes et donc du commerce, lui donnait un grand pouvoir. " mais un chef mettra fin à l’opprobre qu’il voulait lui attirer, et le fera retomber sur lui." Il s'agit de Pompée qui, jaloux de Jules César, le déclarera hors la loi.

 

Verset 19:

" Il se dirigera ensuite vers les forteresses de son pays ; et il chancellera, il tombera, et on ne le trouvera plus." Jules César retournera avec son armée à Rome, il la fit traverser le fleuve Rubicon, en violant la loi de Rome qui interdisait à toute armée de franchir ce Fleuve qui était une limite. L'histoire dit que lorsque Jules César commença a traverser le fleuve, il prononça cette parole célèbre " Alea jacta est", le sort en est jeté.

" il tombera, et on ne le trouvera plus", Il semble qu'au sénat ce soit son fils Brutus qui participa à sa mort après une trahison.

 

Verset 20:

" Celui qui le remplacera fera venir un exacteur dans la plus belle partie du royaume, mais en quelques jours il sera brisé, et ce ne sera ni par la colère ni par la guerre." César Auguste est celui qui le remplacera. Nous retrouvons un "César" car César n'est pas un nom propre mais un titre de la même manière qu'un "Tsar". "L'exacteur" est en fait un péager, un comptable à qui Auguste chargera de faire un recensement de la population "dans la plus belle partie du royaume", toujours en Israël. Le recensement était une mesure de taxation et aussi de classement des citoyens.

Ici frères et sœurs, il y a un point extraordinaire car si nous sommes sous le règne Romain de César Auguste et que celui-ci commande un recensement alors nous sommes avec assurance au temps de la naissance de Jésus-Christ:

"En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de toute la terre... Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville... Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée, dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu’il était de la maison et de la famille de David,afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. Pendant qu’ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva" (Luc 2:1-6)

Extraordinaire précision ! Nous sommes bien au temps de Rome, n'est-ce pas ?

" mais en quelques jours il sera brisé, et ce ne sera ni par la colère ni par la guerre." Auguste mourra tout simplement dans son lit, sans trahison, sans assassinat.

 

Verset 21:

" Un homme méprisé prendra sa place, sans être revêtu de la dignité royale ; il paraîtra au milieu de la paix, et s’emparera du royaume par l’intrigue." Cet homme méprisé c'est Tibère, le successeur d'Auguste. Tibère était un homme d'une force herculéenne, il était capable d’arrêter un taureau dans sa course. Il était méprisé du peuple car il était violent et pervers. L'histoire raconte que lors d'une sortie en bord de mer, il a battu à mort un pêcheur avec un poisson que celui-ci était venu lui offrir. Il y a aussi d'autres histoires que je ne raconterai pas mais sachez que Tibère était aussi un homosexuel et surtout un violeur.

" sans être revêtu de la dignité royale " Il n'était pas reconnu par le sénat.

" il paraîtra au milieu de la paix ", Il succède au règne de César Auguste, qui lui, avait conservé l'empire dans la paix sans guerres, sans conflits.

" il s’emparera du royaume par l’intrigue." le mot intrigue ici est traduit dans plusieurs versions par "flatteries" (versions Martin et Ostervald). En effet, c’est sa mère, Livia, une femme importante qui fut plus tard "divinisé", qui usa de son pouvoir et de sa réputation pour mettre Tibère sur son "trône" d'empereur de Rome.

 

Verset 22:

" Les troupes qui se répandront comme un torrent seront submergées devant lui, et anéanties, de même qu’un chef de l’alliance." Tibère était un puissant général et "de même que le fer brise et rompt tout, il brisera et rompra tout, comme le fer qui met tout en pièces." (Daniel 2:40)

" de même qu’un chef de l’alliance." Un chef de l'alliance sera anéanti par Tibère. L'expression chef de l'alliance, le "NAGID" (en hébreu) de l’alliance, se retrouve uniquement dans toute la bible dans Daniel 9:25,27.

Prenons le temps de voir ce texte:

" Sache-le donc, et comprends ! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu’à l’Oint, au Conducteur,(NAGID) il y a sept semaines ; dans soixante-deux semaines.... Il fera une solide ALLIANCE avec plusieurs pour une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande".

Il s'agit là de la prophétie très précise des 70 semaines qui annonçait la date de la venue et de la mort de Jésus-Christ, le chef de l'alliance.

Ainsi donc, tout concorde car c'est bien en effet dans le temps de Tibère que Christ fut crucifié, que le "chef de l'alliance" fut "anéanti."

La bible cite Tibère ici au temps de Jésus: "La quinzième année du règne de Tibère César, lorsque Ponce Pilate était gouverneur de la Judée" (Luc 3.1)

Voilà qui confirme encore que nous sommes bien dans le temps de l'empire romain.

 

Verset 23:

" Après qu’on se sera joint à lui, il usera de tromperie ; il se mettra en marche, et il aura le dessus avec peu de monde."

Certains faisaient appel à Rome pour départager un pays dans lequel 2 pouvoirs s'affrontaient. César venait et élevait le camp le plus fort en lui promettant son soutien et il finissait pas assujettir celui-ci à son pouvoir. Il n'avait donc pas besoin de déplacer une armée pour dominer ces pays car il prenait " le dessus avec peu de monde" par "tromperie".

 

Verset 24:

" Il entrera, au sein de la paix, dans les lieux les plus fertiles de la province ; il fera ce que n’avaient pas fait ses pères, ni les pères de ses pères ; il distribuera le butin, les dépouilles et les richesses ; il formera des projets contre les forteresses, et cela pendant un certain temps."

Tibère était un manipulateur intelligent et afin de rester "au sein de la paix" et d"empêcher toute révolte parmi ses généraux et ses hauts soldats, il décida de leur donner en partage, leur propres conquêtes avec toutes leur richesses et la gestion de ces terres conquises,chose qui n'avait pas été faite auparavant. Ainsi " il fera ce que n’avaient pas fait ses pères, ni les pères de ses pères ; il distribuera le butin, les dépouilles et les richesses "

" il formera des projets contre les forteresses, et cela pendant un certain temps." Ce texte semble parler de l'ambition de Tibère a vouloir agrandir encore son royaume.

 

Voilà déjà beaucoup d'éléments qui me semblent assez précis pour identifier clairement que nous sommes bien dans la période de l'Empire romain.

Je fais une pause dans cette étude et nous verrons demain la suite et la fin de la période romaine.

 

Soyez patients et persévérants, Que le Seigneur vous éclaire encore.

IL EST TEMPS DE SAVOIR (18)

DANIEL 11.

 

LA PÉRIODE ROMAINE (suite et fin)

 

Nous allons finir cette partie de la période romaine et ce, dans une seule étude. Je vais donc aller au points essentiels du reste du texte.

Il y a ici une complication dans le texte:

" A la tête d’une grande armée il emploiera sa force et son ardeur contre le roi du midi. Et le roi du midi s’engagera dans la guerre avec une armée nombreuse et très puissante ; mais il ne résistera pas, car on méditera contre lui de mauvais desseins".

(V. 25)

Nous avons là l'apparition du "roi du midi" que nous avons identifié comme étant l’Égypte. Le problème est que l’Égypte fait partie de l'Empire romain, il y a eu concordance depuis l'alliance de Cléopâtre et Jules César et l'histoire ne nous rapporte pas de guerre interne contre l’Égypte. Voilà un problème de taille !

Alors qui peut être représenté par le roi du sud ?

Rappelez-vous que dans la période grecque, la bataille de Raphia en -217 se situait près de gaza en Israël et que la partie sud d'Israël était rattaché, dans le texte, à l’Égypte. Peut -on considérer qu’Israël est le sud dans cette partie de la vision , sachant qu’Israël se trouve bien au sud de l'empire romain ?

C'est ce que semble enseigner le texte dans la suite.

Nous avons passé la période où Christ (le chef de l'alliance) fut crucifié et nous sommes là, un peu plus loin dans le temps.

Il y a donc des tensions entre Rome et Israël et l'histoire nous enseigne effectivement qu'il y a eu une guerre judéo-romaine qui à commencé en l'an 66 de notre ère.

Cette guerre, appelée aussi "la grande révolte" durera plusieurs années et sera composée principalement de trois attaques romaines. La 1ère est relatée au verset 25:

"A la tête d’une grande armée il emploiera sa force et son ardeur contre le roi du midi. Et le roi du midi s’engagera dans la guerre". C'est Cestius Gallus qui lancera cette première attaque contre Jérusalem en l'an 66.

 

Verset 26:

"Ceux qui mangeront des mets de sa table causeront sa perte ; ses troupes se répandront comme un torrent, et les morts tomberont en grand nombre." Il y a avait certainement à la table du Roi d’Israël (fils d'Hérode), des collaborateurs de Rome, des traîtres qui divulguèrent à Rome les plans militaires d’Israël et mirent en échec l'armée juive. Le pays subit aussi, à cet époque, une guerre civile.

 

Verset 27:

" Les deux rois chercheront en leur cœur à faire le mal, et à la même table ils parleront avec fausseté. Mais cela ne réussira pas, car la fin n’arrivera qu’au temps marqué."

Il y a là un point important. Durant une pause au milieu de cette guerre, Rome et Israël "mangent" ensemble et parlent "avec fausseté". Ils avaient un ennemi commun: Les chrétiens !

Les chrétiens par leur prédication, tournaient le peuple vers Christ, le seul intermédiaire entre Dieu et les hommes. Les chefs d’Israël voyaient cela d'un mauvais œil car ils perdaient leur emprise sur le peuple. Et les romains écrasaient tout ce qui ne se soumettaient pas à l'empereur et qui enseignaient aux autres à faire de même. L'expression "chercheront en leur cœur à faire le mal" se rapporte certainement (et cela sera confirmé ensuite) au péché, à une attaque contre Dieu et son peuple. Il n'est pas parlé de guerre ou d’écraser, de briser, de dominer, mais de "faire le mal" et cela se rapporte à une notion spirituelle. D'ailleurs si "faire le mal" c'est éliminer les chrétiens, "cela ne réussira pas, car la fin n’arrivera qu’au temps marqué." comme il est écrit:

" Je vis cette corne faire la guerre aux saints, et l’emporter sur eux" (Daniel 7:21) et encore:

"Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre"

(Apocalypse 13:7)

Cette victoire de l’ennemi arrivera à la fin (très bientôt) mais rassurez vous, la parole de Dieu enseigne que ce sera pour une très courte durée.

 

Verset 28:

"Il retournera dans son pays avec de grandes richesses ; il sera dans son cœur hostile à l’alliance sainte, il agira contre elle, puis retournera dans son pays." Cestius Gallus rentre chez lui et suite à ce "repas" du verset 27 ," il sera dans son cœur hostile à l’alliance sainte", là il est clairement défini qu'il s'agit du peuple de Dieu, celui qui a fait alliance avec Christ, le chef de l'alliance.

Cestius gallus redoublera les persécutions des chrétiens:" il agira contre elle".

 

Verset 29:

" A une époque fixée, il marchera de nouveau contre le midi ; mais cette dernière fois les choses ne se passeront pas comme précédemment." En 68, c'est Vespasien qui lancera la deuxième attaque contre Israël mais "les choses ne se passeront pas comme précédemment" car...

 

Verset 30:

" Des navires de Kittim s’avanceront contre lui ; découragé, il rebroussera. Puis, furieux contre l’alliance sainte, il ne restera pas inactif ; à son retour, il portera ses regards sur ceux qui auront abandonné l’alliance sainte." Vespasien n'ira pas jusqu'à Jérusalem cette fois-ci car "des navires de Kittim s’avanceront contre lui ". Ce sont des navires de Chypre (Kittim) mais le terme hébreu ne dit pas "contre lui" mais littéralement "face à lui". C'étaient des navires marchands et ils étaient porteurs de nouvelles. Les nouvelles se transmettaient à l'époque par voies fluviales et dans ce cas précis, Vespasien, apprenant la mort de l'empereur Néron, fut "découragé et rebroussa" chemin car il était prétendant au titre d"empereur grâce à ses conquêtes et savait que d'autres monteraient vite sur son trône s'il s'attardait en campagne militaire. D'ailleurs, l'année suivante, en 69, Vespasien devint empereur.

" Puis, furieux contre l’alliance sainte, il ne restera pas inactif"

Comme Cestius Gallus il "sera dans son cœur hostile à l’alliance sainte, il agira contre elle" (v.28) Il sera aussi un persécuteur des chrétiens. Cela est la caractéristique de Rome, un pouvoir persécuteur, nous en reparlerons.

" il portera ses regards sur ceux qui auront abandonné l’alliance sainte." Vespasien va considérer ceux qui ont abandonné l'alliance sainte, il s'agit là de ceux du peuple d’Israël qui ont rejeté L'alliance éternelle qui a été, qui est, et qui sera toujours la foi en Jésus-Christ notre sauveur. La fureur va s'emparer de lui.

 

Verset 31:

"Des troupes se présenteront sur son ordre ; elles profaneront le sanctuaire, la forteresse, elles feront cesser le sacrifice perpétuel, et dresseront l’abomination du dévastateur."

C'est la 3ème attaque de cette guerre. En l'an 70, Vespasien enverra son fils, le général Titus pour prendre Jérusalem. Le siège de Jérusalem sera long. Titus prendra la ville. Ce sera un massacre. Les romains marcherons sur des milliers de cadavres, la ville sera entourée de crucifiés, le temple de Jérusalem qui était une merveille sera détruit, malgré les ordres de Titus.

"elles feront cesser le sacrifice perpétuel" Dès ce moment le peuple d’Israël cessera d'offrir les sacrifices du soirs et du matins, le sacrifice perpétuel.

" et dresseront l’abomination du dévastateur " Les drapeaux romains seront dressés dans la ville, l'emblème de Rome sera élevée, la domination sera totale

UN POINT IMPORTANT !

La prophétie de Jésus dans Matthieu 24 s'accomplit ici.

" C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, que celui qui lit fasse attention ! Alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes " (Matthieu 24:15,16)

Lors de la 1ère attaque de Cestius Gallus, les chrétiens se sont souvenu de l'enseignement du Maitre, ils ont vu l'emblème de Rome s'approchait de Jérusalem "l’abomination de la désolation... établie en lieu saint" et Ils ont fuis. Les chrétiens n'étaient pas présent lors de la destruction de Jérusalem en l'an 70.

Le Seigneur connaissait évidement cette prophétie qu'il avait lui même donna à Daniel par son ange. Il l'a tout simplement rappelé à ses disciples.

 

Verset 32, 33:

" Il séduira par des flatteries les traîtres de l’alliance. Mais ceux du peuple qui connaîtront leur Dieu agiront avec fermeté, et les plus sages parmi eux donneront instruction à la multitude. Il en est qui succomberont pour un temps à l’épée et à la flamme, à la captivité et au pillage." Dans les années qui suivirent, Rome essaiera de mettre "dans sa poche" les juifs hauts placés quand aux chrétiens, Ils ne céderont pas et continueront à prêcher l'évangile de Jésus-Christ. " Il en est qui succomberont pour un temps à l’épée et à la flamme, à la captivité et au pillage." S'ensuivra une longue période de persécution qui durera plus de 2 siècles.

 

Verset 34:

" Dans le temps où ils succomberont, ils seront un peu secourus, et plusieurs se joindront à eux par hypocrisie."

En l'an 313, Constantin écrit l'édit de Milan, donnant le droit à chacun d'adorer à sa manière. Il va donc libérer les chrétiens de la persécution mais le texte dit " ils seront un peu secourus", en effets si leurs vies sont épargnées, il n'en est pas de même pour leur salut. Constantin , adorateur du soleil, va entraîner les chrétiens dans une grande apostasie. Les cultes païens vont se mêler au culte chrétien et il en résultera, au fil des années une Église "ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force" (2 Timothée 3:5).

" plusieurs se joindront à eux par hypocrisie " La conversion de l'empereur Constantin fit du christianisme, une religion "à la mode", Les personnes de la haute société se convertissaient par milliers par "hypocrisie". Cela devenait confortable d'être un chrétien, on entrait dans les faveurs de l'empereur.

 

Verset 35:

" Quelques-uns des hommes sages trébucheront, afin qu’ils soient épurés, purifiés et blanchis, jusqu’au temps de la fin, car elle n’arrivera qu’au temps marqué."

Finalement, Les chrétiens fidèles seront éprouvés pendant cette période d'apostasie qui durera " jusqu’au temps de la fin".

 

Si vous continuez la lecture vous y découvrirez au verset 36

une autre puissance avec cette expression "le roi fera ce qu'il voudra."

Nous en parlerons la semaine prochaine en relation avec la petite corne.

 

Frères et sœurs, je suis conscient que l'étude du chapitre 11(et il n'est pas fini, nous y reviendrons) a été assez longue mais j'ai voulu vous montrer la cohérence du texte avec l'histoire.

Comment un faussaire du 2ème siècle (selon de nombreux historiens) aurait-il pu donner autant de détails sur des événements qui auraient lieu dans son futur, et pour certains, plus de 500 ans après ?

La parole de Dieu est au dessus de toutes paroles d'hommes !

 

Je prie que le Seigneur vous inspire et ouvre votre entendement car ce que nous partagerons la semaine prochaine pourra peut-être blesser ou choquer certains. Ce n'est pas le but.

Que le Seigneur soit dans votre cœur pour vous conduire dans toute la vérité, Amen !

IL EST TEMPS DE SAVOIR (19)

LA DERNIÈRE PUISSANCE

 

LA PETITE CORNE DE DANIEL 7 (1ère partie)

 

Frères et sœurs, nous avons pu voir ensemble dans les études précédentes, la succession des empires universels. Nous ne reviendrons pas dessus, je pense que la parole de Dieu est claire sur ce sujet et nous avons vu aussi, dans le détail, que l'histoire venait confirmer la parole inspirée.

Nous nous sommes arrêtés dans l'étude au dernier empire universel, l'empire romain.

Nous allons revenir, dans un premier temps, au chapitre 7 de Daniel. Nous avions identifié le 4 ème animal comme étant l'empire romain. 10 cornes étaient sur la tête de cet animal et le texte nous a dit: " Les dix cornes, ce sont dix rois qui s’élèveront de ce royaume." (v .24) Donc de ce même royaume, de l'empire romain, sortiront 10 rois, ces rois que l'histoire nous rapporte comme étant les 10 nations barbares composant l'empire romain, les 10 nations de l'Europe naissante. Nous avions fait un parallèle entre ces 10 rois et les 10 orteils de la statue de Daniel 2, orteils qui venaient eux aussi à la suite de l'empire romain tout en y étant rattachés (les pieds d'argile et de fer, continuité des jambes de fer, l'empire romain). Il n'y a pas de doute aussi sur cette succession, c'est un fait historique.

Le texte nous dit que Daniel est en train de regarder ces 10 cornes quand: "voici, une autre petite corne sortit du milieu d’elles, et trois des premières cornes furent arrachées devant cette corne." (v.8)

Il nous faut maintenant identifier cette corne avant de savoir qui sont ces 3 rois (cornes) qui tombent devant elle.

 

1) Cette " petite corne sortit du milieu d’elles" (v.8) c'est donc un roi, une puissance politique qui sort du milieu de cet empire romain divisé. Le terme "petite" signifie qu'il s'agit d'un petit royaume.

 

2) "elle avait des yeux comme des yeux d’homme" (v.8) là encore il y a une notion de spiritualité. Rappelez-vous que les pieds de la statue de Daniel 2 étaient de fer mais aussi "d'argile de potier" et nous avions vu que cet "argile de potier" faisait référence à l'homme en tant que créature spirituelle, l'argile dans les mains du Créateur/potier. De même que cette argile est une matière différente des 4 premiers métaux de la statue, cette corne à une apparence humaine, différente des 4 premiers royaumes représentés par des animaux.

 

3) "une bouche, qui parlait avec arrogance." (v.8). C'est une puissance arrogante, synonyme d'orgueil, de présomption. Il semble que cette puissance qui a des yeux et une bouche (chose qu'on ne retrouve chez aucune autre corne des prophéties) soit personnifiée, avec un homme à sa tête.

 

Faisons le point sur ce que nous dit ce verset 8.

Cette corne est un petit royaume arrogant qui a certainement un seul homme à sa tête, c'est une puissance politique et religieuse, issu de l'empire romain.

 

Au verset 20, Daniel va donner un élément supplémentaire au sujet de cette corne: "une plus grande apparence que les autres."

Chose étrange pour une petite corne, plus petite que les 10 autres, elle a une plus grande apparence que les autres. Ceci démontre encore son orgueil et dénote certainement un aspect extérieur de richesse et de supériorité, "une grande apparence".

 

" Je vis cette corne faire la guerre aux saints, et l’emporter sur eux"(v.21) "Les saints", c'est le peuple de Dieu car il est écrit au verset suivant:

" jusqu’au moment où l’ancien des jours vint donner droit aux saints du Très-Haut, et le temps arriva où les saints furent en possession du royaume." (v.22)

 

4) On peut donc noter que cette corne est une puissance qui persécute le peuple de Dieu jusqu'au retour de Jésus, jusqu'à ce que les saints soient "en possession du royaume".

 

Puis Daniel aura une explication de la part de l'ange à partir du verset 23: " il sera différent des premiers" (v.24) Nous l'avons souligné, il y a un aspect "religieux" chez cette corne, le verset suivant le confirme: "Il prononcera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les saints du Très-Haut" (v.25)

 

5) Ici, il est clair que c'est une puissance qui s'en prend à Dieu et aussi à son peuple comme nous l'avons vu au point 4).

 

" et il espérera changer les temps et la loi " (v.25) Il y a dans cette expression une prétention au prérogatives de Dieu car il est écrit au sujet de Dieu:

" C'est lui qui change les temps… qui renverse et qui établit les rois" (Daniel 2:21)

 

Il semble que cette puissance veuille se présenter comme étant à la place de Dieu sur terre afin de dominer les rois et de "changer la loi", la loi de Dieu bien sur; modifier cette loi lui permettrait de faire reconnaitre au hommes sa supériorité sur celle de Dieu. Quelle prétention ! N'est-ce pas cette même prétention qui fut dans le cœur de Lucifer lui-même ? Il est écrit au sujet de Satan:

"Te voilà tombé du ciel, Astre brillant (Lucifer), fils de l’aurore ! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations ! Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, J’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; Je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, A l’extrémité du septentrion ; Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très-Haut." (Esaïe 14:12-14).

Satan ne veut-il pas dominer sur cette terre, lui que Jésus a appelé " le prince de ce monde" (Jean 16:11).

Le diable n'est -il pas celui qui a voulu soumettre Le Seigneur Jésus à son propre règne ? :

" Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores" (Matthieu 4:9).

 

6) Cette puissance veut usurper la place Dieu et changer Sa loi, elle est une puissance terrestre dont les prétentions sont celles de Satan.

 

Nous reviendrons sur ce changement de loi

.

" les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d’un temps." (v.25) De nouveau, nous retrouvons là, cette idée de persécution du peuple de Dieu.

Nous reviendrons sur cette période prophétique de "un temps, des temps et la moitié d'un temps".

 

EN RÉSUMÉ.

Cette corne est un petit royaume politique et religieux, issu de l'empire romain, ayant un homme à sa tête, arrogant, qui persécute le peuple de Dieu jusqu'à la fin, qui s'en prend à Dieu, qui veut usurper la place Dieu et changer Sa loi. Satan est derrière cette puissance car on reconnait les prétentions de celui-ci dans les caractéristiques de cette petite corne.

Nous avons vu que la chute de l'empire romain et sa fragmentation ont eut lieu en 476, c'est donc après cette date que cette petite corne prendra son pouvoir.

 

Demain, nous verrons ce que peut nous apporter l'histoire sur ce sujet et nous identifierons cette petite corne.

 

Soyez conduits par le Seigneur.